navigation

Un pour tous et tous pour un ! 16 novembre, 2006

Posté par divamysti dans : Photos "13 à table" , ajouter un commentaire

200 Kilos de Trac à nous trois !200 Kilos de Trac à nous trois !

Treize à table…

Posté par divamysti dans : 13 à table , ajouter un commentaire

dcp6140.jpg

Ma mémoire est intacte ! Mes souvenirs se souviennent !  » Treize à table »…Merci, pour votre confiance…Merci, pour ce bonheur ! J’ignorais tout de tout avant tous ces mensonges qui n’étaient pas de moi et qui me firent être, l’espace d’un hiver, cette idiote superbe qu’était ma Madeleine et la votre ! Ce furent mes débuts au sein de « la famille »et si mon côté Sud fait toute ma superbe et me fait parler fort et me donne confiance, ce soir là de cette première là, je me serais bien déguisée en cailloux dans un lit de rivière pour ne plus charier l’echo de mon coeur fou ! Merci !

Alain ROCTON

Posté par divamysti dans : Adieu l'Artiste , ajouter un commentaire

dcp61372.jpgUne pensée pour toi…

 

Tu étais « Des » Artistes ; de ces gens qui, les mains grandes ouvertes ne savent que donner et eux, nous, on le savait.

Il t’attendait avec délice, avec ce regard immobile qu’on les enfants face au bonheur… »Il  » ton public et toi, tu paraissais, ton grand corps prenait tout l’espace et il était à toi et pour toi cet instant où tu les faisais rire sans sourire et sans fautes. Tu étais « Des » Artistes et comme les Artistes tu nous laissas l’Art triste. Tu nous manque !

 

 

La Scène… 12 novembre, 2006

Posté par divamysti dans : Le coeur , ajouter un commentaire

dcp61363.jpg

C’est comme pénétrer le sommeil de l’esprit, que d’être là, debout tout au bord de ce gouffre. Ce gouffre, cet abîme où des iambes se tressent, où les mots se respirent et frissonnent à nos peaux. C’est comme pénétrer la bouche du géant et se coincer, aveugle, entre les dents du monstre. La Scène, cet effroi, ce vide absolument que telles, des âmes en peine nous parcourons sans trêve, sans fatigue, sans yeux, engoncés dans les plis des rôles sans mesure. La Scène, fin du monde et début du hasard sur laquelle vainqueurs et vaincus à la fois nous citons par le coeur ce que dicte une voix.

Acteurs…

Posté par divamysti dans : La Troupe , ajouter un commentaire

dcp62851.jpgSans doutes ne serons nous jamais autre chose que ce que nous sommes mais une fois, une fois seulement, être beaux, beaux et bons à la fois…Y sommes nous parvenus ?Y parviendrons nous ? Peu importe ! A l’instant où le rideau se lève ; à cette seconde fatale où tout se dévoile quand la lumière dévale et dégouline sur nos peaux de trac, nous laissant exsangue ; à cette seconde, nous tenons véritablement le rôle du menteur, de la menteuse avec la politique du diseur de bonne aventure. Nous foulons du pied et du geste le talent de chacun et de tous, de tous ceux qui, avant nous se sont tenus ici, crucifiés dans la lumière avec pour unique bible, leur mémoire. Pour eux, pour tous et pour cette troupe que nous sommes et qui n’a pas de nom, allons, de notre esprit aimer celui des autres .

قصر ... |
ceciletoulza |
LE PAYS DE GLAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | creativeland
| LEOP'ART
| vitrines miniatures